Bio



Simon Winsé est multi instrumentiste, interprète, compositeur et chanteur (Kora, N’Goni, Arc à bouche, Flûte Peul). Son univers musical se nourrit du jazz, du blues et de la musique traditionnelle Samo, du pays San dont il est originaire, au nord-ouest du Burkina Faso à la frontière du Mali.
En 2000, le public le découvre aux côté de son frère Tim Winsé, célèbre instrumentaliste qui a marqué les créations des compagnies de danses contemporaines Salia ni Seydou et Kongo Bateria. Simon accompagnera Tim lors de nombreuses tournées en Afrique et en Europe au sein de son groupe Wassamana de 2004 à 2006.
En 2007, il se lance dans une carrière solo et fonde avec des musiciens français, son groupe Simpaflute : une fusion des rythmes traditionnels du pays San et du Jazz.

« Chez moi on ne chante pas pour chanter. Si on n’a rien à dire, on se tait »

La fonction de l’artiste musicien, en plus du griot, est de faire apparaitre, de rendre transparente, la société et ses travers : inégalités hommes/femmes, méthodes pédagogiques archaïques des écoles du Burkina, pour ne citer que ces deux thèmes chers à Simon. La fonction du chanteur comme veilleur social, comme dénonciateur des maux, ne peut reposer que sur une construction musicale et scénique qui laisse toute la place à la parole tout en colorant chaque morceau selon le sens des textes.
Voilà pourquoi cela exige une attention particulière des musiciens, la musique africaine n’est pas rythmique et sans harmonies, elle repose sur des subtilités de couleurs qu’un nuancier ne saurait résumer. Il aurait été facile de s’en tenir à une musique traditionnelle mais Simon Winsé n’a pas voulu céder à cette facilité. C’est pour cela qu’il s’entourera de musiciens venus d’autres horizons, relevant le défi d’une compréhension mutuelle au-delà des différents langages musicaux. Un dialogue où chacun apporte ce qu’il est sans fascination mal placée pour la culture de l’autre.



Par ailleurs, il joue avec de nombreux groupes musicaux, du Burkina et d’ailleurs (Rido Bayonne, Patrick Ruffino pour le grand prix RFI, Dumba Kultur, ..) mais aussi avec des compagnies de danse contemporaine : Irène Tassembedo, cie Ba, cie Garage, Serge Aimé Coulibaly et le Faso Danse Théâtre ... 
Et de théatre : "Cantate de Guerre" Cie Nsala, "la femme qui plantait des arbres", la cie La voix du griot, "Barrage contre le pacifique" Moïse Touré, "Madame je vous aime" Etienne Minoungou, "Pièce d'identité" Mathieu Mortainer...

Il collabore avec les conteurs Ze Jam Afane, " La palabre du ralliement" Africolor 2014, KPG (Médaille d’argent au grand prix de la Francophonie à Beyrouth en 2009), Lazare Minoungou, Roukiata Ouedraogo et Emile Didier Nana.
Il participe également à la composition de musique du film Burkinabé : " Mamio" et participe à l’enregistrement studio comme flutiste pour de nombreux artistes dont Victor Démé.

En 2011, Simon s'installe en France et participe en novembre au festival « Rencontres Afrique-Asie » au sein du trio Jazz composé du guitariste Solorazaf et de la pianiste Japonaise Ryoko Nuruki (Espace Fraternité d’Aubervilliers/ Espace Barbara Goutte d’Or).

En 2012, il joue en 1ère partie de l’Orchestre nationale de Barbès au festival SUN ART.

En 2013, il devient la révélation du festival Africolor . Il bénéficie dans ce cadre d’une résidence co-financée par la Fondation de
France au cours de laquelle il travaille 12 titres avec des intervenants de renom : Cheick Tidiane Seck pour la partie musicale, et Danielle Gambino (Directrice du Centre Barbara à Paris) pour la partie scénographique.


2014: Festival Sun art (première partie Manu Dibango), Sunset, Festival de la Francophonie de Limoges

2015 : Sunset, Festivals Lafibala de Chambery, les Cultures du monde de Gagny (93), Africolor….
 


Il prépare actuellement l’enregistrement de son premier album sortie prévue au printemps 2016 avec comme invités : Etienne M’bappé, Tim Winsé et Victor Démé.


DATES CLÉS

2015 : Sunset, Festival Lafi Bala, Africolor....
23 mai 2014 : Sunset. Paris
27 juillet 2014. 1ère partie de Manu Dibango & Soul Makossa Gang. Festival Sun Art (Vaucluse)
Septembre 2014 : Francophonies en Limousin
2013 : Festival Africolor
2012 : La Bellevilloise, Le studio de l’Ermitage,  Festival Sun art (première partie de l’ONB)

En parallèle, de 2012 à 2014, il collabore comme musicien et Chanteur lead avec le groupe DJENKAFO (Première partie de Boubacar Traoré à l'Observatoire de Cergy, Centre culturel français d’Istanbul, Palais des congrès d'Ankara,...)